Toggle Menu

PETOFMA VERSION
11 Avocat(s) expérimenté(s)
Près de chez vous

DROIT PENAL

REVUE DE PRESSE

23 Septembre 2016

Procès Wesphael: «Etouffement par un tiers» ou «asphyxie positionnelle»?

Cette page a été vue
119
fois
dont
1
le mois dernier.
Droit p´nal

Jeudi, les experts (médecins légistes, experts en fibres et toxicologues) désignés par la juge d’instruction, Christine Pottiez, pour déterminer les causes du décès de Véronique Pirotton ont présenté aux jurés leurs conclusions. Ils sont formels et unanimes : la victime est décédée de mort violente; il ne peut s’agir d’un suicide par médicaments. Les deux autopsies ont notamment révélé un hématome à la paupière droite, des ecchymoses, des hémorragies dans le larynx et le foie, des lésions traumatiques récentes (qui ont moins de 7 heures), l’impression des dents sur la muqueuse de la bouche… Ils relèvent aussi la présence de lésions de défense sur les mains de la victime, ce qui accrédite pour eux la thèse d’une violente dispute conjugale. Les experts concluent "à une mort par asphyxie ou par suffocation causée par des tiers et considérée comme un étouffement".

———————

Sources :

 

AN. H. ET BELGA pour La Libre, "L'oreiller qui accable Bernard Wesphael", Lesoir.be, le 22 Septembre 2016. Url: http://www.lalibre.be/actu/belgique/l-oreiller-qui-accable-bernard-wesphael-57e3d894cd706759d53239d9 (consulté 23 septembre 2016)

STÉPHANE DETAILLE avec Le Soir, "Procès Wesphael: «Etouffement par un tiers» ou «asphyxie positionnelle»?", le 22 septembre 2016. Url: http://plus.lesoir.be/60658/article/2016-09-22/proces-wesphael-etouffement-par-un-tiers-ou-asphyxie-positionnelle#_ga=1.53699816.1963595726.1472467986 (consulté le 23 septembre 2016)

Revue de presse


Request URI: /presse/proces-wesphael--%C2%ABetouffement-par-un-tiers%C2%BB-ou-%C2%ABasphyxie-positionnelle%C2%BB-
Query String: type=presse&url=proces-wesphael--«etouffement-par-un-tiers»-ou-«asphyxie-positionnelle»-&tpl=presse
Execution time: 0.065781116485596